Amiante : Citation directe dans l’intérêt des victimes

21 novembre 19 - Décision

Plus de vingt ans après les premières plaintes, la justice se dirige vers la clôture de l’ensemble des procédures ouvertes dans les affaires d’exposition à l’amiante. Les juges d’instruction, dans la ligne de la position du Parquet, viennent ainsi de prononcer un non-lieu dans deux dossiers, notamment celui dit « Eternit ». Ils ont également d’ores et déjà considéré l’information comme terminée dans un certain nombre d’autres dossiers, sans qu’aucune responsabilité ne soit retenue au niveau national malgré le retard inacceptable de l’interdiction de l’amiante en France.

Pour sortir de ce fiasco judiciaire et permettre que se tienne un procès public et contradictoire, le cabinet Dupond-Moretti et Vey va introduire une citation directe qui conduira les personnes responsables à s’expliquer sur les origines d’un scandale sanitaire causant toujours plus de 3.000 décès chaque année.

Lire l’article